Notre devise est le Grenelle de l'Environnement

Neuf                                    &                             Rénovation

Pour un Devis: devis@swgeothermie.fr

  Accueil Sommaire Notre devise Demande Devis

 

Financement de Votre Projet Avec CIC & Crédit Mutuel

 Retour au portail d'accueilGroupe SOFEMO

 

Un enjeu planétaire Lutter contre l’effet de serre


Les Accords de Rio et de Kyoto fixent des objectifs de limitation des émissions de gaz à effet de serre. La France s’est notamment engagée à réduire la consommation d’énergie des bâtiments qui contribuent, pour plus du quart, à la production des gaz à effet de serre. Le Plan Climat 2004 décrit entre autres les mesures transposant la directive européenne du 16 décembre 2002 qui traite de la performance énergétique des bâtiments.
Il spécifie clairement les objectifs de la réglementation thermique des constructions neuves :
- une amélioration de la performance énergétique de la construction neuve d’au moins 15%, pour un objectif de 40% en 2020,
- une limitation du recours à la climatisation,
- la maîtrise de la demande en électricité.




Un enjeu social

Maîtriser les loyers et les charges Pour que chacun puisse trouver un logement correspondant à ses capacités financières, le ministère de l’emploi, de la cohésion sociale et du logement reste attentif à la maîtrise du coût global des logements, charges financières et d’exploitation comprises.
Les préoccupations actuelles d’économie d’énergie intègrent elles aussi cet aspect. La RT 2005 devrait ainsi permettre de réduire la facture énergétique d’au moins 15% par rapport aux bâtiments construits selon la précédente réglementation RT 2000, contribuant ainsi à diminuer les charges.
 

Un enjeu économique


Encourager les systèmes et les techniques constructives performants La RT 2005 répond à la stratégie énergétique nationale énoncée par la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique du 13 juillet 2005 : elle permet d’une part de contribuer à l’indépendance énergétique nationale et d’autre part de favoriser la compétitivité économique de l’ingénierie, des techniques et des produits français sur le marché intérieur et à
l’exportation.
Répartition moyenne des déperditions dans une maison individuelle neuve

 
 

PROTECTION SOLAIRE
La protection solaire doit permettre d’éviter les inconforts d’éblouissement et de surchauffe.
CONCEPTION BIOCLIMATIQUE
Les apports passifs permettent de réduire la production et par conséquent la consommation des équipements de chauffage et de refroidissement.
ENERGIES RENOUVELABLES
Les sources d’énergie renouvelable sont inépuisables et «propres» pour l’environnement.
VENTILATION
Si le renouvellement d’air doit être suffisant du point de vue de l’hygiène, il doit en revanche être minimal pour limiter les déperditions thermiques.
ECLAIRAGE DES LOCAUX
Il s’agit de limiter les consommations d’énergie utilisées pour l’éclairage.
PERMEABILITE A L’AIR
Il s’agit de limiter les infiltrations parasites d’air frais à l’intérieur du bâti.
ISOLATION
Les pertes de chaleur par les parois étant considérables, il est fondamental de s’assurer du pouvoir isolant des toitures, des planchers (bas et
hauts), ainsi que des murs, portes et parois vitrées.
PONTS THERMIQUES
Il s’agit d’une discontinuité dans l’isolation qui est due à la structure du bâtiment et qui peut représenter jusqu’à 40% des déperditions.

Les logiciels maitrisés:

AUTOCAD, AUTODISK, SOLIDWORKS, PROFLOW, FLUENT, PLEIADES+COMFIE, EMIDAL, HOT2000, DIAGDPE, A9CAD, DENIBE, BASECALC, CHAUSSEE2, ALIZE-LCPC, C++,Pimawi, TTH,ORIGIN 7.0 et LaBVIEW, MATLAB, SCILAB,